Tous les articles par snispv2020

Brève 2022-03

Vœux de bonne année

Cher(e) collègue

En ce début d’année, l’équipe du SNISPV, administratrices/teurs et permanent(e)s, vous souhaite une bonne et heureuse année 2022.
Nous voulons de nouveau croire qu’elle sera l’année d’un plein rétablissement des liens humains tant dans la sphère familiale que professionnelle.

La persistance de la crise COVID ne doit pas nous empêcher de dresser le bilan de l’année écoulée.

Les décisions réitérées de télétravail obligatoire ou de présence imposée sur site ou ailleurs (abattoirs, postes de contrôle aux frontières, crises sanitaires, inspections, etc) impactent notre équilibre vie privée / vie professionnelle.
Si tous les changements de situation (titularisation, changement d’échelon, mobilité) demandent encore souvent plusieurs mois d’attente avant d’être répercutés en matière de paie, la secrétaire générale vient d’annoncer que la date d’effet des avancements de grades serait désormais fixée au 1er janvier au lieu du 1er juillet.

Les mobilités ne sont plus examinées en CAP ou CCP, de plus un grand nombre de postes paraissent au fil de l’eau, ce qui ne facilite pas les comparaisons entre postes vacants pour les candidats.

Nous regrettons également vivement que la charte de gestion ne soit pas à ce jour aboutie et donc que des critères précis de classement en matière d’avancement n’aient pas été déterminés.
L’administration nous avait indiqué à l’automne dernier que ce dossier était relancé, le télétravail l’aurait-il retardé ?

Soyez assurés que nous continuerons à défendre vos intérêts lors des réunions, bilatérales ou non, notamment avec le service des ressources humaines du ministère.

Les réorganisations des direction départementales interministérielles (SG communs) compliquent notablement la vie quotidienne des collègues concernés dans de nombreux départements.

Nous verrons si les évolutions organisationnelles de la DGAL améliorent la vie quotidienne au travail et ce, en dépit d’une évolution des locaux moins favorable qu’attendue.
Nous espérons que son nouveau plan stratégique fluidifiera les relations entre tous les maillons (administration centrale, directions régionales et départementales, laboratoires officiels, établissements publics) afin d’optimiser l’action publique pour la sécurité sanitaire de l’alimentation et la protection animale, ainsi que pour la gestion des crises, l’influenza aviaire frappant de plus en plus souvent dans le sud-ouest.

Pour les ISPV et les IAE vétérinaires, nous vous conseillons de comparer les montants de vos primes (depuis respectivement celles de 2018 et 2019) qui doivent vous être notifiés.
Si, à situation comparable, l’engagement de maintien du total annuel de vos primes n’était pas respecté, n’hésitez pas à nous alerter.

Les vétérinaires contractuels en abattoirs, en postes de contrôle aux frontières ou aux sièges des services déconcentrés, comme à la DGAL, font pleinement partie de notre communauté.
Ne bénéficiant pas de primes, leurs revenus sont lourdement impactés par le blocage du point d’indice depuis 2010.
Nous voulons obtenir, en 2022, une réelle revalorisation des rémunérations de tous les vétérinaires contractuels employés par le ministère.

De même, nous continuons nos interventions, récemment auprès du président de l’Assemblée des départements de France, pour que les BVP puissent obtenir le hors échelle B en fin de carrière et pour que l’avenir des laboratoires départementaux soit enfin sécurisé.

La réforme des corps A+ de la fonction publique est lancée.
Elle a commencé par la création du corps des Administrateurs de l’Etat à laquelle succède celle des corps d’inspection, couplée avec celle des inspections ministérielles.
Des réflexions sont conduites pour les corps d’ingénieurs A+.
Nous agissons pour que les ISPV ne soient pas tenus à l’écart des évolutions.

Nous vous demandons de nous faire part des principaux problèmes que vous rencontrez dans votre vie professionnelle, soit par le biais de la permanence (cf. coordonnées à la fin de ce message), soit par l’intermédiaire de vos délégués régionaux (coordonnées accessibles en cliquant sur ce lien).
Nous défendons aussi régulièrement des collègues en difficulté, agressés ou accidentés dans le cadre de leurs fonctions.

Nous pensons que tous ceux qui ont pu participer à notre assemblée générale à Tours ou à la réunion régionale Ile de France, ont apprécié les débats ainsi que les retrouvailles entre collègues.
Nous étions à Tours, plus d’une centaine, un nombre rarement atteint depuis la fin des AG communes à l’ensemble des organisations vétérinaires.

En sus des élections nationales de ce printemps, les élections pour les instances de dialogue social dans la fonction publique sont prévues pour décembre.
Ces élections sont fondamentales car elles désignent les représentants qui vous défendront.

Pour échanger avec vous sur tous ces sujets et contribuer à retisser du lien entre tous, nous souhaitons organiser plus de réunions locales en 2022, outre notre assemblée générale prévue à la mi-octobre.

Le SNISPV demeure au service de tous les ISPV, vétérinaires contractuels, BVP et IAE.

Que 2022 voit enfin la sortie de la crise COVID et vous apporte ainsi qu’à vos proches, santé, enthousiasme et réussite dans vos projets personnels et professionnels.

Olivier LAPÔTRE
Président du SNISPV



Coordonnées de la permanence :
Françoise CÔME-CHEREAU – Secrétaire nationale ISPV
Portable : 07 62 02 43 44  – Mail : francoise.come-chereau@agriculture.gouv.fr

Sylvain DUPORT – Secrétaire national contractuels
Portable : 06 98 92 25 51  –  Mail : synd.duport@agriculture.gouv.fr


RESULTATS DES MOBILITES

DEUXIEMES RESULTATS DES MOBILITES
(campagne de l’hiver 2021)

Chère collègue, Cher collègue,

Les résultats de la seconde réunion décisionnelle relative aux mobilités viennent d’être diffusés sur l’Intranet du ministère.
Vous les trouverez sous ce lien.

Seuls les résultats favorables et les postes non vacants sont publiés.

Les résultats publiés ce jour complètent les premiers résultats diffusés le 17 décembre dernier (accessibles sous ce lien).

A l’issue de la campagne de mobilité, les postes qui n’ont pas été publiés sont des postes sur lesquels aucun candidat n’a été retenu.

Pour la liste de postes qui vient d’être diffusée, le délai de recours de deux mois débute à compter d’aujourd’hui.

Bonne soirée

Brève 2022-01